Opération Mercure!
la pêche au yaya...
 
Nous sommes allés sur la rivière en mission spéciale pour le C.N.R.S. afin de faire des prélèvements pour l'étude du mercure dans la Comté
*
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On avait rendez-vous au dégrad à 8h00.
Eduardo et Sébastien y sont allés un peu avant, mais le premier avait oublié sa canne à pêche à la maison.
Jean-Yves l'a emmené chez lui pour aller la récupérer. Puis, ils ont rencontré Dominique en chemin qui croyait qu'ont avait rendez-vous à la crique.
Jean-Yves et Eduardo m'ont ramené au dégrad avec sa petite voiture Peugeot 106, et puis Hadrien et sa mère sont enfin arrivés.
Nous sommes partis en direction du bras mort pour aller pêcher des yayas. On a compté les points :

valeur des poissons pêchés :

- 1 morceau de bois : 0 point
- 1 feuille : 0 point
- 1 yaya : 1 point
- 1 piraye : 1 point
- 1 coco : 0,5 point
- 1 carpe : 2 points
- 1 jamais-goûter : 3 points
- 1 poisson-tigre : 10 points
- 1 Jean-Yves qui est tombé dans l'eau : 1 000 000 000 points

 
 

- Jean Yves a pêché 2 carpes et 1 yaya : 5 points
- Eduardo a pêché 1 yaya et 1 carpe : 3 points
- Sébastien a pêché 2 yayas et 1 carpe : 4 points
- Hadrien a pêché 1 morceau de bois : 0 point
- Dominique a pêché 1 feuille et 2 morceaux de bois : 0 point.

Première position : Jean-Yves, certainement parce que c'est le plus fort pêcheur de Cacao…
Deuxième position : Sébastien, suivi d'Eduardo qui se sont biens défendus. Et enfin quatrième et cinquième positions : Dominique et Hadrien qui ne pourront que faire mieux la prochaine fois…

 

Après la partie de pêche, nous sommes allés récolter des sédiments au bras mort. Un peu plus tard, nous avons goûté à la plage " A moi ", nous nous sommes rafraîchis et nous avons pêché. Malheureusement, nous n'avons pas eu autant de chance, et nous n'avons rien attrapé.Alors que nous ramassions des échantillons de sédiments, nous avons aperçu une grosse anguille électrique de couleur rouge qui venait à la surface de l'eau pour respirer.

Nous sommes revenus ensuite au dégrad.Nous avons fait un nouveau prélèvement au parc buffles et on en a profité pour se rouler dans la boue,… parce qu'on avait aperçu Alexandre se faire piquer par des guêpes sur la tête, … mais aussi parce que c'était très agréable de se rouler dans la boue et de se salir…

Nous sommes allés nous nettoyer au dégrad avant de rentrer à la maison.

Sébastien & Dominique